De Pink Floyd à Cure : les seventies et la génération punk (1968-83)


avec Christophe Brault
Lundi 23 novembre - 19h à Centre administratif Jean Monnet


A la fin des années 60 alors que la jeunesse se rassemble dans d'immenses festivals et que fleurit le mouvement flower power, le rock se complexifie et durcit le ton : c'est la naissance du hard rock (Led Zeppelin, Deep Purple...), du rock psychédélique et du rock progressif (Pink Floyd, King Crimson...). 10 ans plus tard, en rupture totale avec ce rock sophistiqué, les punks (Sex Pistols, Clash...) renouent avec l'efficacité du rock des pionniers et génèrent une nouvelle vague (new wave), froide et synthétique (Joy Division, Cure...).
Au programme : rock progressif, jazz rock, hard rock, songwriters, glam rock, punk rock, new wave, hardcore, indus, cold wave, gothique, techno pop
 
2009 - Tous droits réservés à Mayenne Culture. Web: